voyages-menara Membre du réseau Selectour Afat

L’histoire de l’Algérie remonte à l’époque antique et se confond avec celle du Maghreb. Cette histoire est avant tout marquée par la naissance des royaumes numides dans l’Antiquité. Puis, le territoire algérien passe sous l’emprise partielle des Romains, des Vandales ainsi que des Byzantins. Forte de cette diversité, l’Algérie bénéficie actuellement d’un riche patrimoine culturel.

La Numidie

L’apparition du pays de Numidie marque le début de l’histoire de l’Algérie. Ce pays est divisé en deux puissantes tribus : les Massyli à l’Est et les Massaesyli à l’Ouest. Avec l’asservissement des Numides à Carthage et la naissance de Rome, ces tribus deviennent ennemies. Les rois se succèdent alors en Numidie, donnant naissance à des révoltes et de nombreux rebondissements.

Après le règne de Micipsa, fils aîné de Massinissa (fils de l’ancien roi Gala), son neveu Jugurtha monte au pouvoir. Ce fin stratège met plusieurs fois l’armée romaine en déroute jusqu’à ce que le roi de Mauritanie Bacchus 1er le trahisse. Après sa défaite, les Vandales conquièrent la Numidie et l’annexent à leur royaume.

Le Moyen Âge et la période ottomane

Après la domination des Vandales, le territoire algérien est successivement soumis à l’Empire byzantin et aux Musulmans.

En 1509, les Espagnols s’accaparent la ville d’Oran. À partir de 1515, l’Algérie tombe sous la domination de l’Empire ottoman dont elle devient un État entièrement autonome : c’est la Régence d’Alger. Pendant cette période ottomane, les Turques provenant d’Anatolie migrent vers la régence d’Alger. Nombre d’entre eux se marient par la suite avec des Arabes et des Berbères. Ce mélange ethnique donne naissance à une population à la fois turque et maghrébine : les Algériens-Turques ou les Turques-Algériens.

Le régime des gouverneurs ottomans est court. En 1600, la régence d’Alger est assurée par un chef militaire élu à vie par les janissaires, un dey. L’Algérie devient un puissant pays sous le pouvoir des deys.

L’Algérie française

Pendant la Révolution française, la France doit beaucoup d’argent au dey d’Algérie. La guerre est déclarée par le dey Hussain en 1827 puisque seule une partie de la dette est remboursée. Suite au massacre des Français par des Algériens, la France déclare la guerre et s’empare d’Alger en 1830.

L’armée française bat en retraite après avoir perdu beaucoup d’hommes et les Français rentrent au pays l’année suivante. Cette période marque le début de la domination française, et l’Algérie connait alors de nombreuses transformations : construction de ports, de voies ferrées… De nombreux échanges commerciaux sont entretenus entre les deux pays. En effet, l’Algérie exporte tout type de marchandises vers la France : céréales, fruits, moutons… et importe du coton tissé ou des objets manufacturés. Les inégalités sociales et politiques entre colons et colonisés restent toutefois évidentes.

L’Algérie depuis 1962

Les dirigeants du Front de libération nationale déclenchent la guerre après l’indépendance de l’Algérie, ce qui laisse le pays dans une situation difficile. Une grave crise financière touche l’Algérie à la fin des années 80 et donne naissance aux premiers mouvements de révolte. Des partis islamiques radicaux voient le jour, notamment le parti démocratique et le multipartisme. Après une longue période de troubles terroristes, Abdelaziz Bouteflika devient président en 1999. Deux attentats ainsi que le Printemps noir marquent son premier mandat. Le Printemps noir commence lorsqu’un jeune lycéen est tué dans une gendarmerie de la région de Kabylie. Ses camarades de classe et ses professeurs réagissent rapidement en créant des émeutes.

Les soulèvements terroristes s’étendent à de nombreuses régions d’Algérie. Bouteflika est toutefois réélu en 2009 pour un troisième mandat après avoir fait amender la Constitution algérienne à cet effet. Il démissionne le 2 avril 2019 sous la pression de révoltes populaires de masse.

Pourquoi choisir Voyages-Menara ?

- Service de proximité et tarifs internet

- 5 agences : Suresnes, Nîmes, Clermont-ferrand, Lyon, Sète

- Membre du réseau Selectour Afat

- Comparez plusieurs dates et plusieurs compagnies en un seul clic